Taille du texte: +

[Dans la peau d'une entrepreneuse créative] Jour de marché

Hey hey ! De retour sur le blog avec une nouvelle catégorie d'articles pour vous faire vivre de l'intérieur le quotidien d'un artisan, quand on a choisi de quitter le salariat pour vivre de sa création.

Je ne regrette mon choix, pour rien au monde, même si mon compte en banque est bien moins rempli que quand j'étais ingénieur, même si je ne gagne pas encore ma vie avec ma nouvelle actualité.

J'avais envie de partager ici les montagnes russes émotionnelles que l'on vit au quotiden quand on est à son compte.

Alors, c'est parti pour le premier épisode de cette nouvelle série !

Le week-end dernier j'ai participé au marché de créateurs qui se tenait durant l'Urban Jungle Art festival à Lyon.

Je suis arrivée le vendredi à 16h pour installer mon stand. La salle, où la dizaine de créateurs étaient installés, était assez excentrée, j'avoue qu'en arrivant je me suis dit mais personne ne viendra jusqu'à nous !

Vendredi de 18h à 22h, Samedi de 11h à 22h et Dimanche de 11h à 20h, voilà les plages horaires pendant lesquelles j'attendais à mon stand.

Oui il y a eu du monde, oui il y a eu du passage mais pour moi, d'un point de vue commercial, ce week-end n'a pas été une réussite ...

J'ai fait exactement 3 ventes ... 3 ventes, 3 bagues ...

La place à ce marché coûtait 200 euros. Je suis loin d'être rentrée dans mes frais et encore plus loin d'avoir gagner de l'argent ce week-end ...

C'est dur, oui c'est difficle et je peux vous assurer que pendant le week-end, les journées semblent bien longues !

Quand je participe à un marché, j'arrive avec la gnaque, le sourire et pleine d'énergie.

Mais quand au fil des heures, aucune vente, aucune personne qui s'arrête sur le stand, l'énergie est dure à garder.

Et quand quelqu'un s'intéresse à votre travail et vous pose des questions, l'énergie n'est plus là et vous n'avez même plus envie de parler et partager ...

C'est dur aussi car ces créations c'est moi alors si mes créations ne plaisent pas, cela veut-il dire que je ne plaîs pas ? Que je suis nulle ? Que mon travail est nul ?

J'ai évolué sur ce point mais c'est pas toujours facile de gérer cela et de ne pas se sentir directement touchée quand un évènement ne fonctionne pas.

On se demande aussi pourquoi ça ne marche pas, peut-être qu'on devrait faire les mêmes articles que le stand voisin qui lui vend ...

Alors pourquoi … ?

Je pense que je n’étais pas à ma place sur ce festival. Globalement, ce qui a marché ce sont les fringues, les tee-shirts et sweats. Moi je fais principalement de la deco.

Je ne m’attendais pas à vendre mes grosses pièces, ce n’était pas le bon endroit, toute fois j’avais envie de montrer mon travail et après j’avais des créations plus abordables mais non, ça ne l’a pas fait.

Oui, je suis un peu déçue mais je sais que c’est comme cela, que tant qu’on a pas testé un évènement on ne peut pas savoir si ça va le faire ou pas.

Bon après, le week-end était chouette, je n’étais pas seule et merci aux potes et à la famille qui sont venus. J’ai distribué de nombreuses cartes de visite, récupérer des mails pour la newsletter et ai reçu de nombreux compliments sur mon travail avec des discussions très intéressantes avec certaines personnes.

Voici un retour en video sur ce week-end

Alors, on lâche rien, on continue, keep up !

Je profite de ces 2 semaines sans les enfants à la maison pour me mettre à fond dans le travail que j’avais délaissé un peu ces dernières semaines.

Au programme, poncer, coudre, teindre, filmer, rêver, penser, photographier, bref kiffer !

 

C'est quoi le sur-mesure ?
Créatrice et chineuse !

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
lundi 16 juillet 2018

Sélection Vintage

Balance Vintage Mint
Napperon Indigo
Chaise Enfant Vintage
Suspension Osier 1

Sélection Bijoux & Accessoires

Bague Double
Les bracelets
Bague Ronde Simple
Chèche Indigo

En naviguant sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.